mercredi 13 septembre 2017

VIRGINIE CAILLE-BASTIDE- LE SANS-DIEU

RESUME :
Hiver 1709, dans le sud de la Bretagne. 
Une vague de froid sans précédent s'abat sur le Royaume de France, déclenchant une famine effroyable. 
Arzhur de Kerloguen, modeste hobereau breton, assiste impuissant à la mort du dernier de ses sept enfants.
Sa femme perd la raison et lui, les ultimes fragments de sa foi. 
Maudissant dieu, il décide de devenir plus cruel encore que le seigneur ne le fut avec lui. Printemps 1715, au large des Caraïbes. 
L'Ombre, un farouche capitaine, fait régner la terreur dans ces mers du bout du monde qu'il écume sans relâche. Lors de l'attaque d'un galion espagnol, il épargne un prêtre jésuite et le fait prisonnier.
Un affrontement s'engage alors entre les deux hommes sur l'épineuse question de l'existence de dieu.
Autour du père Anselme et de l'Ombre gravitent nombre de flibustiers : fuyards, déclassés, prostituées, gueux et autres gibiers de potence qui ont renoncé à tout pour vivre une dangereuse et impensable liberté. 
Le Sans Dieu, navire de l'Ombre, devient une scène de théâtre exiguë pour ces hommes qui ne se sont pas choisis, mais se retrouvent condamnés à vivre et à mourir ensemble, avec l'immensité de la mer pour seul horizon. 

Un roman de pirates, où les tempêtes qui agitent les âmes semblent bien plus redoutables que celles qui déchirent les voiles.

MON AVIS :
Une histoire envoûtante, qui vous plonge dans le monde des pirates du 18 ième siècle. On y suit l'histoire de l'Ombre, capitaine pirate cruel et sans-coeur, détroussant le riche et s'entourant de canailles.
Au fur et à mesure de leurs méfaits, nous découvrons leurs histoires personnelles et les raisons d'être devenus pirates.
Quand l'Ombre fait prisonnier le père Anselme, on découvre que l'Ombre possède des sentiments cachés, mais que ceux-ci sont enfouis, suite à la perte de ses enfants et de sa femme. 
Comment les deux hommes vont-ils réussir à fonder une amitié durable, comment l'Ombre va réagir en ayant connaissance d'une femme à son bord, Amata, amoureuse de son coquelet le cuisinier Tristan ?
Comment toute cette équipée du galion pirate le Sans-Dieu, va pouvoir échapper aux attaques de son ennemi de toujours: l'Albinos ?
Ce sont tous ces évênements que l'on suit, avec une écriture d'époque, qui nous immerge dans le monde du 18 ième siècle, ses coutumes, ses lois.
C'est une excellente lecture, je me suis attachée aux personnages: l'Ombre, Face-Noire, Tristan, Amata, Anselme, Morvan.
J'ai aimé cette histoire de pirates au grand coeur caché, d'aventures dans les océans et les Caraïbes, en rêvant de butins d'or, d'épices, d'île merveilleuse.
Merci Virginie, pour ce premier roman d'aventures, à lire au chaud avec un bon thé, pour débuter l'automne, ou passer l'hiver.

MA NOTE : 5/5
Le Black Pearl dans le film Pirates des Caraïbes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire