dimanche 3 septembre 2017

JULIEN DELMAIRE - MINUIT, MONTMARTRE

RESUME :
Montmartre, 1909. 
Une jeune femme noire erre au milieu des ruelles mal famées, au pied de la Butte.
Elle s’appelle Masseïda. Elle n’a pour tout bagage qu’un maigre baluchon et un passé douloureux. Autour d’elle, l’hostilité et la pénombre.
Un jour, Masseïda frappe à la porte d’un atelier. Un vieil homme l’accueille  : le peintre Théophile-Alexandre Steinlen.
Elle devient la confidente de l’artiste, son modèle et son dernier amour.
S’ouvre alors pour la jeune femme une parenthèse enchantée dans un monde fabuleux peuplé d’artistes, d’étoiles déchues et de marlous aux yeux d’absinthe, au milieu des tableaux et des chats. Mais la Belle époque s’achève.
La guerre assombrit l’horizon et le passé de Masseïda, soudain, resurgit…
Montmartre- Le cabaret du Lapin Agile

Minuit, Montmartre s'inspire d’un épisode méconnu de la vie de Théophile-Alexandre Steinlen, le dessinateur de la célèbre affiche du Chat Noir. Le récit   met en scène, au Lapin Agile et dans ses environs, des personnages issus de la faune artistique et culturelle de l’époque  : Guillaume Apollinaire, Pablo Picasso, Félix Fénéon, Aristide Bruant, Félix Vallotton ou encore la Goulue. Mais aussi les dynamiteurs anarchistes, les filles de nuit et les marginaux, que la syphilis et l’absinthe tuent aussi sûrement que la guerre…

MON AVIS :
Un roman qui nous permet de nous immerger dans la vie de Montmartre, de sa butte, avant les grands travaux d'assainissement et de la disparition des petites maisons de la Butte.
A travers le destin de Masseida, africaine, trouvant refuge auprès du peintre, Théophile-Alexandre Steinlen, c'est le petit peuple de Montmartre, ses peintres tels Picasso, Valloton, Bracq, ses métiers : rémouleurs, matelassier; ses cabarets comme "Le lapin agile", qui revivent sous nos yeux.
On vit de ruelles obscures, où il faut éviter 'le marlou' qui vous veut du mal, aux ateliers de peintre, et notamment celui de Steinlen, où Masseida devient son modèle, aux beaux quartiers où réside le préfet, mélomane à ses heures, et fan de la java, se produisant à Montmartre, et on suit "Vaillant", le chat bienfaiteur de Masseida.
En prenant Masseida comme personnage central, c'est tout un monde, haut en couleurs, en vie quotidienne, du Paris Montmartrois du début du 19 ième siècle, avec lequel nous vivons et passons un charmant et excellent moment de lecture.

MA NOTE : 5/5


Théophile-Alexandre Steinlen, dessinateur l' affiche du Chat Noir
















La vie des artistes à Montmartre
Badge Lecteur professionnelRentrée Littéraire 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire