mardi 28 mars 2017

WARIS DIRIE - FLEUR DU DESERT


RESUME :
Avec émotion et sincérité, Waris Dirie raconte les détails de son étonnante histoire, évoquant sans détour les difficultés rencontrées tout au long de cette aventure.
Fleur du désert est la troublante confession d'une femme hors du commun.


Waris, excisée selon la tradition, n'a que treize ans lorsqu'elle décide de s'enfuir, de quitter ses parents afin d'échapper à un mariage forcé. 
Après une dangereuse cavale dans le désert somalien, elle rejoint Mogadiscio, puis Londres où elle devient domestique.
C'est alors qu'elle est remarquée par un photographe de mode et que va démarrer sa prodigieuse carrière de mannequin.


MON AVIS :
Un roman autobiographique émouvant.
En effet, l'auteur somalienne, est excisée, et promise à un mariage convenu d'avance par les familles.
Souhaitant un autre avenir, que d'être nomade, elle s'enfuit à 13 ans de sa famille nomade dans le désert,  et va tout tenter pour réaliser son rêve de vivre une vie moins rude.
Elle rejoint une de ses soeurs à Mogadiscio, la capitale, et grâce à l'aide d'une tante et d'un oncle, part à Londres comme domestique.
Cependant, à Londres, elle découvre un monde inconnu, des codes et coutumes à comprendre et à assimiler, un langage à apprendre, une charge de travail importante.
Quand la mission de son oncle se termine, tout le monde doit repartir en Somalie, mais Waris résiste, veut rester à Londres et réaliser son rêve d'être mannequin.
A force de persévérance, d'audace, d'optimisme, et aussi de bonnes rencontres, elle va réaliser son rêve, et devenir mannequin mondialement reconnue.
Malgré ce succès, Waris a des difficultés amoureuses, n'ose entreprendre une relation, du fait de son excision, qui la rend prisonnière et l'a fait horriblement souffrir. Cette difficulté sera heureusement résolue par un excellent chirurgien.
Et c'est une Waris heureuse et comblée qui devient ambassadrice de l'ONU pour l'arrêt de l'excision.
C'est un destin hors du commun, marqué par les difficultés, mais surtout par la joie de vivre, l'optimisme et l'audace.
Une agréable lecture et je remercie Waris pour son témoignage.

MA NOTE : 5/5
Extrait du film : Fleur du désert 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire