lundi 31 juillet 2017

COCO BRAC DE LA PERRIERE - TOUT EST SERIEUX MAIS RIEN N'EST GRAVE

RESUME :
Il serait bien temps de lâcher prise !
Le monde d’aujourd’hui nous ordonne d’être performant en tout, tout le temps, et partout. 
L’anxiété devient notre style de vie, la productivité LA valeur essentielle, et le perfectionnisme un idéal...
À la fois au four et au moulin, au bureau et à la maison (et... à la salle de sport, avec ses amis), nous finissons par perdre de vue l’essentiel : nous-mêmes. Fort heureusement, être déconnecté de soi et des autres, cause d’une grande partie de nos maux, n’est pas incurable.
Grâce à une centaine de témoignages, Coco Brac de la Perrière a listé les 150 problèmes les plus fréquemment rencontrés – stress, pensées négatives, addictions, angoisses, difficultés relationnelles... – et expose au fil de ces pages toutes les solutions pour s’en débarrasser : exercices de respiration, méditation, astuces personnelles, anecdotes ou encore adresses indispensables, elle livre à son lecteur les clés de la reconquête de la sérénité. Pour que, par de petits gestes, de minuscules révolutions, une nouvelle dynamique voie le jour.
Ce guide est une formidable boîte à outils pour s’engager sur le chemin de la connaissance de soi, se débarrasser des problèmes qui plombent le quotidien, retrouver la sérénité et, enfin, ne plus se prendre la tête.


Coco Brac de la Perrière:
Fondatrice de "Pleine Conscience au travail" et "Ressources et Projets".
Maître de conférence à l'ESCP Europe sur le leadership & la pleine conscience, auteur de "Lâcher prise sans laisser tomber" au éditions Fayard 2015, 
Coach de Dirigeant et conférencière (Sérénité et efficacité, Digital Detox, gestion du stress et qualité de vie au travail, créativité et bien-être).
Elle a passé trois ans en mission en Birmanie et enseigne la pleine conscience, (mindfulness), pour que sérénité et efficacité au travail soit une réalité - 
Site : www.cocobracdelaperriere.com
Site : www.pleineconscience-autravail.com 


MON AVIS :
Un guide pratique, à avoir sous la main, et à utiliser selon son besoin du moment.
C'est un guide de lâcher-prise, où différents thèmes sont traités, allant du travail, en passant par la famille recomposée.
Coco, nous explique, comment mieux appréhender les soucis du quotidien, grâce à des méthodes.
Ainsi, pour chaque cas, elle nous guide à comprendre ce qui se passe dans nos émotions, la pratique par un exercice de méditation, le plus avec des adresses ou des notions décalées, suscitant des réactions.
Le but étant d'avoir, au final, d'avoir une prise de distance face aux évênements difficiles de la vie, au stress, à la souffrance, afin que cela n'atteigne pas profondément notre "moi intérieur" et le protéger.
Un guide facile à lire et suffisant pour débuter en "méditation en pleine conscience".

MA NOTE : 4/5
Badge Lecteur professionnel

dimanche 30 juillet 2017

FANNY GAIRAL - LE DEBUT DES HARICOTS

RESUME :
Anna, trentenaire au régime alimentaire aléatoire et à la vie sentimentale en dents de scie, exerce brillamment le métier de médecin urgentiste dans un hôpital parisien.
Comme chaque année, son père, cardiologue autoritaire et réputé mais phobique de l'avion, envoie sa fille à San Francisco afin de présenter ses derniers travaux dans un congrès prestigieux.
Au lendemain d'une garde particulièrement mouvementée, Anna s'envole sans grande conviction vers les États-Unis, par crainte des foudres paternelles plus que par réelle motivation scientifique.
Alors lorsqu'elle remarque à l'aéroport le panneau indicatif d'un stage de thérapie sur le thème du courage, elle se dit qu'il est peut-être temps de faire quelque chose... 
Entre saucisses-frites sauce surmenage et méditation végétarienne sans gluten, «le début des haricots» est une comédie trépidante et drôle, un concentré irrésistible d'humour, d'amour et de poésie.

MON AVIS :
Une histoire pétillante, légère, et agréable.
Anna, médecin urgentiste et fille de professeur cardiologue, va chaque année représenter son père, au congrès de médecine de San Francisco.
Mais, cette fois-ci, elle s'inscrit à un stage de "lâcher-prise" et va aller au devant de son aboutissement intérieur, de surmonter les peurs que lui inspirent son père, et prendre sa vie en main.
Avec une écriture légère, fluide, amusante, l'auteur, médecin, nous fait passer des messages sur la prise de conscience de ses envies, de notre personnalité et de nos aspirations.
La couverture est à l'image du contenu, jolie, moderne et respectueuse du passé, tournée vers l'avenir, et agréable.
Un premier roman d'une auteur à suivre.

MA NOTE : 4/5
Je remercie les Editions Albin Michel pour ce partenariat pétillant.

samedi 29 juillet 2017

SOPHIE NICHOLLS - UNE ROBE COULEUR DU VENT

RESUME :
Fabia Moreno vient de s’installer avec sa fille, Ella, dans la petite ville de York, où elle a ouvert un magasin de vêtements vintage.
Une boutique de rêve, comme les femmes de York n’en ont encore jamais vu.
Car Fabia possède un don pour dénicher la robe idéale et l’ajuster à chaque cliente.
Autour de son commerce, bientôt, les destins se croisent, les identités se révèlent et les amours s’épanouissent… mais naissent aussi la méfiance et la jalousie.
L’exubérance de Fabia dérange, et la jeune Ella, à la peau cuivrée, est une adolescente bien mystérieuse.Parviendront-elles à s’intégrer dans la communauté ?Quel sombre secret cache Fabia derrière ses tenues flamboyantes et son accent chantant ? Sa fille elle-même sait-elle tout de l’histoire familiale ?
MON AVIS :
Une histoire superbe, douce, magique, que cette destinée de femmes bafouées.
Fabia, à travers son don pour les étoffes, la couture, et l'art de trouver le bon vêtement pour la bonne personne, nous emmène dans son sillage, d'une lignée de femmes iraniennes.
Le roman est doux, empreint de poésie, de romantisme, de chatoiement des étoffes, de la magie des talismans,  de l'odeur des gâteaux à l'amande et la rose, de l'envie de s'intégrer.
Ella et Fabia, arriveront-elles à faire leur place dans la ville de York ? Comment vont-elles réussir à braver le destin ?
C'est tout cela que l'auteur nous raconte, avec une écriture douce, magique, qui n'est pas sans rappeler "Le coeur cousu de Carole Martinez"Une douce et agréable lecture, pour un premier roman , dont je vais suivre l'auteur.

MA NOTE:5/5
Badge Lecteur professionnel

jeudi 27 juillet 2017

MICHEL BUSSI - LE TEMPS EST ASSASSIN

RESUME :Eté 1989
La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne.Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite... et bascule dans le vide.Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux.Eté 2016Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l'accident, avec son mari et sa fille ado, en vacances, pour exorciser le passé.A l'endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre.Une lettre signée de sa mère.Vivante ?


MON AVIS :
Une histoire qui nous imprègne de la Corse, des ses parfums, de ses coutumes ancestrales, de l'omerta, mais aussi de son paysage, de ses plages et de sa beauté.
Le suspens est au rendez-vous, pour savoir qui a saboté la Fuego des parents de Clotilde et a généré la destruction de la famille Idrissi.
Alternant entre le journal intime de Clotilde en 1989 et aujourd'hui, quand elle revient en famille sur les lieux de l'accident, nous suivons les personnages et leur personnalité, leurs actions, et nous échafaudons nos hypothèses sur le meurtrier.
Les personnages sont bien campés, tous ayant des mobiles, mais lequel(le) est le coupable, pour quel motif.
A travers les odeurs du massif Corse, accompagné de la myrrhe, du jambon, du fromage, des figatelli, l'auteur sublimant la Corse, nous joue des tours et nous fait passer un agréable moment de lecture.

MA NOTE : 4/5

mardi 4 juillet 2017

RAPHAELLE GIORDANO - TA DEUXIEME VIE COMMENCE QUAND TU COMPRENDS QUE TU N'EN AS Q'UNE

RESUME :
17 septembre 2015
- Vous souffrez probablement d'une forme de routinite aiguë.
- Une quoi ?
- Une routinite aiguë. C'est une affection de l'âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident.
Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude...
- Mais... Comment vous savez tout ça ?
- Je suis routinologue.
- Routino-quoi ?
Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. 
Alors pourquoi a-t-elle l'impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu'elle veut, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l'y aider, elle n'hésite pas longtemps : elle fonce.
A travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves...

MON AVIS :
J'ai adoré cette histoire où j'ai appris l'existence d'un nouveau métier: routinologue ou comment redonner du sens à sa vie quotidienne.
Et comment on revoit la valeur du matériel, des objets connectés, qui bien qu'utiles nous éloignent également du rapport avec le réel et notre moi intérieur.
Ainsi, on voit que tous, avec nos vies survoltées, surchargées d'activités, de rapidité, nous nous éloignons parfois si nous n'y faisons pas attention, de nous-même et de nos aspirations profondes.
Il faut donc se réapproprier notre existence, à travers l'approche de coaching tel que nous le propose Claude, qui pour moi est un très bon coach d'intelligence émotionnelle.
C'est une belle histoire, romancée, mais qui permet aussi de se familiariser avec les techniques d'épanouissement personnel, car elles sont insérées dans l'histoire.
Le style est fluide, vivant, on vit les expériences de Camille, et on se dit que Claude a raison: réinvestissons nos vies en nous raccrochant à la réalité !
Un livre à lire pour tous, car il est facile à lire, c'est un roman, il est agréable et nous met de bonne humeur !

MA NOTE : 5/5

samedi 1 juillet 2017

DR ANNE VAN STAPPEN - NE MARCHE PAS SI TU PEUX DANSER

RESUME :
Brillante collaboratrice d'un créateur de mode, engagée depuis peu dans une action humanitaire, Sophia, 32 ans, fonceuse et dynamique, semble réussir tout ce qu'elle entreprend. 
Mais le décor a son revers : des tensions dans sa vie amoureuse et un ras-le-bol professionnel plongent la jeune femme dans un profond tumulte intérieur. Dépassée par son tempérament volcanique, gagnée par l'incertitude et le doute, elle décide de remettre sa vie en question.
Au sein de ce chaos intime, Mattéo, le vieux propriétaire de son immeuble, devient pour elle un point de repère, un réconfort, sorte de guide de sagesse. 

Leurs dialogues aident Sophia à se comprendre et à aborder différemment l'imbroglio de ses relations sentimentales.
Entre Venise et l'Amazonie, entre déboires amoureux et quête d'un père, les tribulations de l'héroïne, avide de mieux comprendre et de danser sa vie, nous happent dans leurs imprévisibles rebondissements.
Dans ce roman plein de surprise et d'allant, Anne van Stappen nous invite à nous poser une question essentielle : comment rencontrer l'autre avec bienveillance, en le respectant tout en se respectant !

L'auteur :
Docteur en médecine, Anne van Stappen s'est très tôt intéressée aux relations humaines et formée à diverses approches thérapeutiques. 
Son aspiration à soigner les maux du corps par les mots du cour s'est réalisée après sa rencontre avec la Communication NonViolente. Formatrice en CNV depuis 1995, elle propose des conférences et des ateliers sur la communication et la gestion des conflits.
MON AVIS :
Une belle lecture, qui nous explique et fait comprendre ce qu'est la Communication Violente. 
L'auteur a su, à travers une histoire romancée, nous faire des exercices au même titre que notre héroïne Sophia.
C'est une histoire qui fait du bien, qui fait réfléchir sur soi et notre communication avec les autres.
C'est une histoire de compréhension, de douceur, de respect et de prise de confiance en soi.
A lire par tous, c'est doux, chaleureux et cela remonte le moral.

Citations :
"Je commence par me taire, sinon je sais que je vais dire n'importe quoi. Puis j'écoute ma frustration et j'essaie de voir ce que je veux pour moi, au lieu de me laisser envahir par ma rage contre l'autre.
Il est hasardeux de rencontrer l'autre si on ne s'est pas d'abord rencontré soi-même.
La plus haute forme de l'intelligence humaine est d'observer sans évaluer.
Vie au dedans, vie au dehors
On a toujours le choix entre utiliser son mental et son coeur pour renforcer sa souffrance ou développer sa sagesse.
La Communication empathique, c'est une manière de communiquer qui favorise l'écoute sans jugement et qui prône l'expression du vécu de chacun. Son but est de créer davantage de confiance,de respect mutuel et de plaisir à collaborer."

MA NOTE : 5/5

lundi 19 juin 2017

LAETITIA COLOMBANI - LA TRESSE

RESUME :
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.


MON AVIS :
Une belle histoire de destins entremêlés, de femmes qui prennent leur destin en main, malgré les difficultés et leurs conditions.
Le fil rouge qui les relie, est la chevelure, et la tresse, qui va d'un pays à l'autre: L'Inde, Le Canada, La Sicile.
C'est grâce à ces cheveux que l'on voit leurs destins s'entremêlés, malgré leurs différences de condition sociale, leurs épreuves : la caste de naissance, la maladie, la survie d'une entreprise.
La couverture reprend bien les thèmes de l'histoire avec le côté mystérieux et la transmission d'une mère à son enfant.
C'est une belle histoire, bien écrite, qui se lit facilement, et qui est un hommage à ces femmes, bravant les difficultés de la vie pour un avenir meilleur.
Une belle découverte, et une bonne lecture d'été

MA NOTE : 5/5

dimanche 18 juin 2017

AGNES MARTIN-LUGAND - J'AI TOUJOURS CETTE MUSIQUE DANS LA TETE

RESUME :
Yanis et Véra ont la petite quarantaine et tout pour être heureux. 
Ils s'aiment comme au premier jour et sont les parents de trois magnifiques enfants. 
Seulement voilà, Yanis, talentueux autodidacte dans le bâtiment, vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc, le frère architecte de Véra, qui est aussi pragmatique et prudent que lui est créatif et entreprenant. 
La rupture est consommée lorsque Luc refuse LE chantier que Yanis attendait. 
Poussé par sa femme et financé par Tristan, un client providentiel qui ne jure que par lui, Yanis se lance à son compte, enfin.
Mais la vie qui semblait devenir un rêve éveillé va soudain prendre une tournure plus sombre.
Yanis saura-t-il échapper à une spirale infernale sans emporter Véra ?Son couple résistera-t-il aux ambitions de leur entourage ? 

L'auteur : Agnès Martin-Lugand a vendu plus d'un million de livres en seulement quatre romans. Installée en France comme à l'étranger parmi les auteurs français les plus en vue, elle livre dans ce cinquième roman une réflexion profonde sur les rêves et l'ambition de chacun

MON AVIS :
Une fine analyse psychologique des méfaits de l'emprise mentale et de l'ambition.
C'est l'histoire d'un couple heureux, avec de l'ambition, et qui rêve de s'établir à son compte. La rencontre avec un mentor Tristan, va permettre de réaliser ce rêve. 
Pris ensuite par l'intensité du travail, Yanis, peu à peu s'éloigne de sa famille, et voit sa vie de couple et familiale, s'étioler.
Cette surcharge de travail, va-t-elle laisser la place libre à Tristan pour se rapprocher de sa famille, quelles sont les subtilités mises en place pour parvenir à ses fins.
Mais quels sont aussi les motifs pour en vouloir à la vie heureuse d'une personne, tels sont les thèmes abordés dans cette histoire, qui sous une apparence légère, analyse les profils psychologiques de l'emprise.
Une bonne lecture, une écriture fluide, et un portrait de couple intéressant.

MA NOTE :4/5

dimanche 4 juin 2017

LAURENCE PEYRIN - HANNA

RESUME :
Suffirait-il de partir pour tout oublier ? En tout cas, c'est ce qu'a voulu croire Hanna.
Pour effacer le souvenir de son amant, la jeune femme a quitté l'Irlande et a ouvert à New York une librairie, Pemberley, un endroit chaleureux où l'on vient piocher un bon livre et rester des heures à grignoter les meilleures pâtisseries de Manhattan. 
Au milieu de cette nouvelle vie il y a la petite Eleanor, 6 mois, qui, bien malgré elle, complique tout… et rend l'oubli impossible.
Hanna l'ignore encore, mais elle n'est pas la seule à avoir enfoui un secret trop grand pour elle.

Bientôt, elle va découvrir que ses proches ont tous quelque chose à lui cacher : son mari, sa sœur, et même la mystérieuse Zelda Zonk depuis l'au-delà ! Que se passera-t-il pour Hanna lorsqu'un tout petit événement, presque anodin, fera éclater la vérité ? Après La drôle de vie de Zelda Zonk, Prix Maison de la presse 2015, Laurence Peyrin redonne vie à ses personnages pour notre plus grand bonheur dans une nouvelle histoire savoureuse et intense.

MON AVIS :
Après avoir lu "La drôle de vie de Zelda Zonk", voici la suite de l'histoire d'Hanna.
On la retrouve à New-York avec sa fille Eleanor et son mari Jeff.
Mais la venue d'un enfant, peut aussi amener des cassures dans le couple, des fissures se font, suite à des non-dits, des secrets enfouis, qui vont remonter lentement à la surface, et se dévoiler.
C'est toute cette vérité, de part et d'autre, d'Hanna, de Jeff, de sa soeur Gail, qui vont faire surface et amener Hanna à prendre des directions innatendue pour elle.
Elle va passer de femme peu sûre d'elle, triste et renfermée, à une femme confiante en la vie, joyeuse et ouverte à la vie et aux autres.
C'est bien écrit, agréable, plein de vie et de mouvements. 
Une agréable lecture pour l'été et se détendre.

MA NOTE : 4/5